Comment calculer les cotisations d’une assurance décès ?

assurance deces

En termes d’assurance, la cotisation est calculée d’une part selon la prime de risque, et les chargements. Nous allons voir en détails ces informations avant d’entrée dans le cas d’une assurance décès.

Qu’est-ce qu’une prime de risque pour une assurance ?

Il est important de connaître que dans une assurance, on parle de contrat. Et en terme légal, un contrat sera établi au moins entre deux acteurs. Ici, ce sera vous et votre assureur. Toutes les clauses de ce contrat doivent être respectées par les deux parties, sinon l’un ou l’autre pourra rompre le contrat.

Pour notre contrat d’assurance décès, le risque est un peu énorme. Si la personne meurt avant la terminaison du contrat, l’assurance versera toujours le capital complet à son bénéficiaire. Si la cause de la mort est un accident, l’assurance se charge des frais d’obsèques, et si c’est une maladie l’assurance compensera les dépenses qui ne sont pas assurées par sa mutuelle. L’assurance paye toujours la somme fixée par la clause du contrat quand la personne est décédée avant l’achèvement du contrat.

Le côté des chargements

Il y a différents points qui entrent en jeu pour calculer cette somme. Tout d’abord, il y a les frais à la distribution des contrats, le frais de gestion, ainsi que les taxes. Mais attention, ce frais est différent suivant l’assureur, donc il faut bien dénicher celui qui ne vous taxe pas trop de frais. Vous pouvez également voir déjà les garanties offertes par l’entité pour cette assurance.

Parlons d’une assurance-décès

Nous avons déjà évoqué les risques que prennent vos assureurs au cas où vous mourriez avant l’achèvement du contrat. Mais là, il faut être raisonnable quand vous choisissez les dispositions se référant au capital décès.

Il y a un plafonnement décrit suivant le communiqué du 1er avril 2019, que le montant du capital décès sera fixé de 3 449,15 euros pour les salariés. Cette somme varie suivant votre catégorie professionnelle et votre branche de travail comme, les commerçants, les industriels et les fonctionnaires, leur plafonnement est fixé de 7 946,40 euros. Et si vous êtes un chômeur inscrit au Pôle Emploi, le montant sera fixé de 1 986, 60 euros.

Le calcul du montant

Le calcul du montant sera donc calculé suivant l’âge de cette personne qui souscrit à une assurance décès. Si vous avez 30 ans, le montant à payer mensuellement sera minime jusqu’à ce que vous atteigniez la somme. Votre cadre professionnel sera également considéré, et bien sûr même si vous avez beaucoup d’argent, vous ne pouvez pas faire plus. Si vous voulez faire une cérémonie grandiose, le mieux est de compléter la somme et de verser le reste dans une assurance-vie. Votre assurance santé entre également en jeu, car oui, il faut considérer votre état de santé.

Vous avez toutes les dispositions nécessaires pour faire la démarche d’une demande d’assurance décès. Vous pouvez également faire une soumission et avoir déjà le devis de votre capital décès avant de vous souscrire, en visitant le site https://www.monassurancedeces.com. Vous pouvez aussi voir tous les avantages de cette assurance décès et aussi ses inconvénients. Vous avez plusieurs assurances qui vous proposent cette offre, alors ne vous précipitez pas, étudiez le pour et le contre et voyez où pouvez avoir cette assurance dont ce capital suffit à assurer votre frais d’obsèques.

Même si c’est un contrat, vous devriez renouveler les clauses du contrat d’assurance décès chaque année. Donc vous pouvez réviser votre situation financière, mais vous pouvez également changer d’assureur. Dans ce cas, veuillez envoyer la demande de cessation de contrat deux mois avant la date du renouvellement du contrat.

Et puis vérifiez si l’assureur vous demande une simple sanction ou il ne vous rembourse pas l’argent, là, il faut réfléchir avant d’envoyer la demande.